top of page

Quelles sont les charges annuelles pour un propriétaire ?

Lorsque vous achetez un logement dans un immeuble collectif, vous devenez copropriétaire.  Être copropriétaire engendre le paiement de charges, nécessaires au bon fonctionnement de la copropriété.

Qu'est-ce que les charges prévisionnelles annuelles ?

Les charges prévisionnelles annuelles sont les charges obligatoirement payées par les copropriétaires. Elles prennent en charge les dépenses liées au fonctionnement de la copropriété. Tous les copropriétaires payent ces charges, mais leur participation varie selon leur quote-part en copropriété, c’est-à-dire selon la « valeur » de leur lot. N’oublions pas que chaque lot est constitué d’une partie privative et d’une quote-part de parties communes. 

 

Les charges annuelles sont fixées par le budget prévisionnel annuel, qui est préparé chaque année par le syndic choisit par le copropriété. Le budget est voté par l’assemblée générale dans les 6 mois qui suivent le dernier jour de l’exercice comptable précédent. Il réunit l’ensemble des dépenses de fonctionnement, de maintenance et d’administration des parties communes et équipements de la copropriété. 

Qu’est ce qui est compris dans les charges ?

Les charges provisionnelles comprennent les charges générales et les charges spéciales, inscrites dans le budget prévisionnel. Les charges générales concernent la conservation, l’entretien et l’administration des parties communes de la copropriété. Elles sont inscrites dans le budget prévisionnel (nettoyage de l’immeuble, éclairage des parties communes, ravalement, administration, consommations d’eau et d’électricité des parties communes, etc.)

 

À côté de cela, les charges spéciales concernent les frais de fonctionnement des services collectifs et des éléments d’équipements communs comme l’ascenseur ou le chauffage collectif. Les charges spéciales sont réparties entre les copropriétaires en fonction de l’utilité potentielle que les services et les éléments collectifs représentent pour leur lot.

 

Les charges spéciales englobent également le financement d’éventuels travaux de conservation ou d’entretien de l’immeuble ou qui portent sur les éléments d’équipements communs (autres que les travaux de maintenance) ou le financement des travaux urgents nécessaires à la sauvegarde de l’immeuble.

bottom of page