top of page

Qu'est-ce que l'assurance

dommages-ouvrage ?

Toute personne qui fait réaliser des travaux de construction par une entreprise doit souscrire une assurance construction dommages-ouvrage. Elle permet en cas de sinistre d'être remboursé rapidement de la totalité des travaux de réparation des dommages couverts par la garantie décennale.

L'assurance dommages-ouvrage en quelques mots...

L’assurance dommages-ouvrage est une garantie qui protège l’ouvrage à la fin de la construction. Dès lors, si le propriétaire constate un problème dans les travaux, une fois la construction finie et livrée, l’ouvrage est systématiquement garanti par l’assurance. Cette dernière permet de protéger et d’indemniser le client en cas de malfaçon du ou des constructeurs. 

L’assurance dommages-ouvrage couvent tous les travaux liés aux planchers, plafonds, murs porteurs ou encore à la toiture. Les équipements de la structure sont également couverts : pose de velux, création d’une véranda, etc. L’assurance prend en charge les éléments d’équipements séparables de l’ouvrage dans le cas où ils rendraient le bâtiment inutilisable. 

Comment fonctionne l'assurance dommages-ouvrage ?

L’assureur en dommages-ouvrage est un intermédiaire entre les propriétaires de l’ouvrage et les constructeurs. Une fois le bien livré, le maître d’ouvrage se doit de vérifier que tout est en ordre. Dans le cas où les travaux de nature décennale ne sont pas correctement effectués, il peut contacter son assurance et réclamer une indemnisation. L’assureur fait expertiser les dommages et propose une indemnisation à l’assuré afin de procéder aux travaux de réparation de l’ouvrage, dans un délai de 90 jours maximum.

 

Face à un vice de construction, l’assurance dommages-ouvrage couvre les frais de réparation dans la limite du coût de la construction et de la TVA. Une fois les travaux terminés, et par conséquent, la fin de la garantie de parfait achèvement, le maître d’ouvrage bénéficie de l’assurance pour une durée de 10 ans. 

bottom of page